PHYSIQUE APPLIQUEE - CHOLET Renaudeau - La Mode

Ondes électromagnétiques

mercredi 15 avril 2020, par jbernaud

Cours :

opendocument text - 515.3 ko

1°) Les ondes électromagnétiques

d’après https://www.crime-expertise.org/une-camera-hyperspectrale-qui-revele-linvisible/

 Les radiations visibles dans le vide ont leurs longueurs d’onde comprises entre 0,4 µm < lumière visible < 0,7 µm

Les ondes électromagnétiques se propagent dans le vide à la célérité c = 3,0.10^8 m.s-1

Longueur d’onde : λ en mètre (m) ; période : T en seconde (s) et fréquence f en Hertz (Hz)

λ = c.T

avec T = 1/f

2°) Sources lumineuses naturelles et artificielles et spectre

Toutes sauf la source Laser émettent des rayonnements avec un spectre plus ou moins large dans toutes les directions.

2.1) Le soleil

Pour les sources suivantes, animation sur leur principe de fonctionnement

2.2) Lampe à incandescence ( interdite à la vente en France depuis 1/09/2012)

Elle produit de la lumière par échauffement d’un filament.

2.3) Lampe fluocompacte

Elle fonctionne en utilisant le phénomène de luminescence.

Pour en savoir plus sur ce phénomène de luminescence :

2.4) Lampe halogène ( interdite depuis 1/09/2018)

Elle fonctionne sous le même principe qu’une lampe à incandescence.

2.5) Diode électroluminescente

Utilise aussi le phénomène de luminescence.

2.6) Sources Laser

3°) Risques et précautions liés à l’usage des sources lumineuses

voir texte ci-après : https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/scientific_committees/docs/citizens_artificial_light_en.pdf et le site belge de la santé https://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19104227/rayonnement_EM_des_lampes_infobrochure_pfd.pdf

Les risques sont liés :

  • à la production de rayonnements UV,
  • dans le cas de la lumière visible, à la lumière bleue ou au lésion thermique,
  • à la production de rayonnements IR créant des lésions thermiques.
D’aprèshttps://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19104227/rayonnement_EM_des_lampes_infobrochure_pfd.pdf

La norme NF62471 définit quatre groupes de dangerosité pour les sources de rayonnements optiques liés à la durée d’exposition maximale admissible de l’œil à la lumière :

  • GR0 - groupe de risque 0 : pas de risque quel que soit le temps d’observation de la source ;
  • GR1 - groupe de risque 1 (risque faible) : durée d’exposition maximale de 10 000 s (3 heures) ;
  • GR2 - groupe de risque 2 (risque modéré) : durée d’exposition maximale de 100 s ;
  • GR3 - groupe de risque 3 (risque élevé) : durée d’exposition maximale de 0,25 s.

Les rayonnements optiques (lumière visible, infrarouges, ultraviolets) constituent uniquement un risque en présence de sources lumineuses très intenses (lampes flash, lasers) et dans le milieu professionnel industriel.

Les lampes pour éclairer la maison, le jardin ou le bureau appartiennent la plupart du temps au groupe de risque 0 (exempt de risque dans des conditions normales). Certaines appartiennent aux groupes de risques 1 à 3 et peuvent effectivement présenter un risque. Il s’agit en général d’un risque de lésion de la rétine due à la lumière bleue.

Lisez dès lors attentivement le mode d’emploi d’une lampe. Mal installée ou utilisée, une lampe peut augmenter l’exposition et présenter un risque.

Pictogramme de sécurité
Dans le cas de lampes à vapeur
Dans le cas de LASER
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0