PHYSIQUE APPLIQUEE - CHOLET Renaudeau - La Mode - L’Hyrôme
Accueil du site > Terminale STI2D > Transport > L’assistance au déplacement > Détecteur d’occupant passager avant

Détecteur d’occupant passager avant

samedi 13 avril 2013, par jbernaud

Détecteur d’occupation du siège passager avant : d’après CERTU

La méthode des capteurs de poids est la méthode la plus utilisée pour détecter les occupants dans un véhicule. Le capteur détermine la taille d’un occupant en mesurant la pression qu’il exerce sur le siège. Durant les dix dernières années, les systèmes de détection de passager ont été développés sous forme de multiples capteurs afin d’établir les forces qui interviennent quand la personne est assise. Cela permet de classer les occupants et donc de faire réagir les systèmes en fonction de tous les paramètres, Les systèmes de détection sont donc classés en deux catégories : ceux incorporés dans le siège et ceux incorporés dans le châssis du siège. Les capteurs incorporés au siège détectent la force sur ce dernier afin de déterminer le poids de l’occupant sur l’assise. Pour les capteurs qui utilisent plusieurs modules, on peut déterminer la présence d’un adulte, d’un enfant ou bien encore d’un siège bébé. On peut aussi déterminer la position en fonction de la répartition de la charge. Les systèmes incorporés au châssis sont généralement des jauges de contrainte qui mesurent le poids du siège ainsi que celui de l’occupant et sont assemblés dans le rail du siège. L’estimation de la position d’un occupant peut être faite en mesurant la distribution relative des masses et les déplacements dans le temps. Cependant, la majorité des systèmes de détection de poids ne permettent pas de déterminer la position du centre de masse d’un occupant sur le siège.Il est malgré tout relativement facile de tromper ces capteurs en plaçant un objet lourd sur le siège. Les capteurs doivent aussi être calibrés en fonction des caractéristiques du siège.

Deux exemples de système de détection

Système créé par l’International Electronics & Engineering en partenariat avec Siemens VDO automotive. Il utilise une batterie de capteurs interconnectés. Un tel système ne permet pas seulement de mesurer le poids d’un occupant, mais permet aussi de faire une silhouette de l’occupant. Leur système de classification des occupants consiste en un polymère flexible développé par l’I.E.E. qui est intégré dans les sièges avants. Ce feuillet contient plusieurs résistances variables en fonction de la force (FSR) et un module de contrôle électronique de Siemens intégré à l’extrémité de ce feuillet (voir ci-contre) voirvidéo sur page de l’I.E.E.
Le système de détection de poids avancé AWS II de Siemens fait partie de la dernière génération de détection d’occupant basé dans le châssis du siège. Les jauges de contrainte sont placées aux quatre extrémités du rail du siège. Elles analysent le poids et la position de l’occupant ( centre de gravité). Le système est aussi capable de compenser ses mesures à cause du poids qui est transmis au sol par les pieds.

http://www.iee.lu/videos/OUTPUT_iee...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0