PHYSIQUE APPLIQUEE - CHOLET Renaudeau - La Mode - L’Hyrôme

Energie chimique

dimanche 8 janvier 2012, par jbernaud

Énergie chimique : Transformation chimique d’un système et effets thermiques associés. Combustions ; combustibles ;comburants. Avancement et bilan de matière Pouvoir calorifique d’un combustible. Protection contre les risques des combustions. - Comparer les pouvoirs calorifiques des différents combustibles au service de l’habitat.
- Écrire l’équation chimique de la réaction de combustion d’un hydrocarbure ou d’un biocarburant et effectuer un bilan de matière.
- Montrer expérimentalement que, lors d’une combustion, le système transfère de l’énergie au milieu extérieur sous forme thermique et estimer la valeur de cette énergie libérée.
- Associer à une transformation exothermique une diminution de l’énergie du système chimique.
- Citer les dangers liés aux combustions et les moyens de prévention et de protection.

Rappel de 4ème :Petite vidéo introductive

1°) Définitions

Combustion : C’ est une réaction chimique exothermique (c’est-à-dire accompagnée d’une production d’énergie sous forme de chaleur ). C’est une réaction d’oxydo-réduction.

Cette réaction chimique ne peut se produire que si l’on réunit trois éléments : un combustible (réducteur), un comburant (oxydant) et une énergie d’activation en proportion suffisante.

Lors de cette réaction exothermique, les produits formés ont une énergie interne plus faible que celles des réactifs utilisés, la différence correspond au dégagement de chaleur.

Combustible : Matière dont la combustion produit de l’énergie calorifique.

Comburant : XVIII e siècle. Emprunté du latin comburens, -entis, participe présent de comburere, « brûler ». Se dit d’un corps qui, en se combinant avec un autre, permet la combustion de ce dernier. Ex : Le dioxygène est le comburant le plus usuel. (Définition de l’Académie française éd. 1986).

Énergie d’activation:quantité d’énergie nécessaire pour lancer une réaction chimique

2°) Équation chimique de la combustion du butane ( voir manipulation TP, TD et son cours de seconde)

2 C4H10 + 13 O2 → 8 CO2 + 10 H2O

Rappel : n = m/M n : quantité de matière ou nombre de moles en mol, m : masse de réactif ou de produit en g, M masse molaire moléculaire du réactif ou produit en g.mol-1.

pour se remémorer faire les exercices suivants :

3°) Pouvoir calorifique de différents combustibles dans la maison

Tableau de valeurs comparées sur wikipedia.

4°) Protection contre les risques de combustion

En illustration la campagne de prévention

le guide à suivre in english, of course.

Know your es­cape route ba­ck­wards !

Don’t take the bat­te­ry out of your smoke alarm !

Keep an eye on candles/night lights !

Don’t try this at home !

3’

COMMENT EVITER DE PROVOQUER UN INCENDIE, LES REGLES DE BASE POUR TOUS [1]

  • Une installation électrique saine, sans surcharge des circuits sur une même prise permet de limiter les risques d’incendie. Il est important de faire entretenir régulièrement les installations de gaz et d’électricité. Tous les appareils électriques sont potentiellement dangereux. Ils sont responsables d’1 incendie sur 4 : prise multiple utilisée en surpuissance, fil de lampe abîmé, lampadaire halogène sans grille, abat-jour en papier…
  • Vérifier le tuyau de gaz tous les ans.
  • Des installations de chauffage régulièrement entretenues : la cheminée et les conduits doivent être ramonés une fois par an (obligatoire pour les assurance habitation et surtout si on chauffe au fioul ou au bois). Le meilleur procédé reste le ramonage mécanique effectué par des professionnels qualifiés.
  • Pas de stockage inutile de combustibles (cartons, papiers) et de produits inflammables (alcool, essence…) surtout à proximité des sources de chaleur. Laisser les produits inflammables loin des radiateurs, ampoules, bougies, plaques chauffantes…
  • Dans la cuisine, attention à l’huile sur le feu, au grille-pain… ainsi qu’à tout appareil électrique. Ne pas laisser branchés les appareils électroménagers qui sont inutilisés.
  • Dans la chambre, ne jamais fumer au lit. Éteindre complètement les cigarettes. Des incendies se déclarent alors que les personnes s’endorment avec une cigarette allumée.
  • Ne pas utiliser d’alcool ou d’essence pour allumer la cheminée ou le barbecue. Protéger les foyers ouverts d’une grille pare-feu.
  • Avoir un extincteur chez soi et couverture anti-feu.

Voir en ligne : Pour réviser

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0